Quel type de fenêtre pour une meilleure isolation ?

Les menuiseries sont très importantes en matière d’isolation pour toute la maison en générale. Comme le nombre de fenêtres est souvent plus élevé que celui des portes, ce sont souvent à celles-ci qu’on fait référence. Cependant, les portes sont également concernées. Tout ce qui sera dit à propos des fenêtres dans cet article peut être appliqué à ces dernières.

Le type d’ouverture de la fenêtre

Il existe plusieurs types d’ouvertures de fenêtre. Pour n’en citer quelques-uns, vous avez l’ouverture à la française, à l’anglaise, oscillo-battante, coulissante, à soufflet ou encore en guillotine. Il est fort probable que le type d’ouverture de la fenêtre peut jouer sur sa performance thermique. Cependant, ce n’est pas le critère qui joue le plus. Le fait est qu’en termes d’isolation, les calculs ne sont pas faits en prenant en compte le type d’ouverture de la fenêtre. Ainsi, il est judicieux de laisser de côté ce critère pour ne pas compliquer les choses.

Le vitrage de la fenêtre : un critère fondamental

Le vitrage est l’élément le plus dominant sur une fenêtre. Il est donc normal que l’isolation de celui-ci soit le plus influant. Le nombre de couche de vitrage d’une fenêtre est très important. Si vous avez encore du simple vitrage sur vos fenêtres, ne vous étonnez pas de leurs mauvaises isolations. Actuellement, le double-vitrage est le seul vitrage conseillé pour les maisons. Il y a également le triple-vitrage, seulement leur utilisation est très spécifique. Ce n’est pas toutes les maisons qui en ont besoin. Néanmoins, il est possible que vous ayez besoin des deux sur une seule maison.

L’épaisseur du vitrage et l’espace entre les verres jouent grandement sur les performances thermiques de la fenêtre. Plus les verres sont épais, plus ils sont isolants et plus il y a d’espace entre eux, moins le froid ou la chaleur passera. D’un autre côté, il faut également prendre en compte la nature du gaz qui est emprisonné entre ces lames de verre. Si les moyens vous le permettent, il faut opter pour les doubles vitrages avec du gaz rare. Ce dernier est plus isolant que l’air.

L’importance du matériau pour l’isolation de la fenêtre

Si vous voulez opter pour la fenêtre qui vous fournira la meilleure performance thermique, il faut vous tourner vers les fenêtres PVC. D’une manière générale, les fenêtres PVC sont 30% plus isolantes que ses homologues en aluminium. Par contre, cela ne veut pas dire que les menuiseries en aluminium sont des gouffres énergétiques. Loin de là, ces menuiseries arrivent également à être isolantes, elles répondent aux normes de la RT2012, mais elles ne sont pas aussi performantes que les fenêtres en PVC.

Comme autre choix, vous avez également les fenêtres en bois. Le bois est naturellement isolant comme le PVC. Il n’est pas comme l’aluminium qui nécessite des ruptures de ponts thermiques pour être fiable. Cependant, le bois peut s’avérer ne pas être assez résistant dans le temps à cause de sa putrescibilité. Néanmoins, il faut opter pour les bonnes essences si vous optez pour les fenêtres en bois.