Bricolage : quels outils pour la menuiserie en bois ?

Le bois est un des matériaux les plus courants pour ce qui est des constructions en général, et c’est le cas car les avantages de ce matériaux sont nombreux et variés. Pour travailler le bois, il est nécessaire pour nous d’avoir à notre disposition l’ensemble d’outils qui convient.

La scie à bois

C’est l’outil indispensable pour tout travail qui doit être fait sur le bois, dans la mesure où avec celui-ci, il est possible de découper le bois dans les tailles et les formes qui conviennent. Afin de répondre aux différents besoins existants sur ce plan, il se trouve plusieurs variations de la scie qu’on peut trouver sur le marché. Par exemple, la scie sauteuse vient faciliter les découpes où on peut se permettre de suivre une courbe donnée. Certaines scies s’accompagnent de supports pour fixer les planches dans une position données, et on trouve même des scies dites circulaires.

Le burin

C’est un des outils qui peut être requis pour la confection d’éléments de menuiserie en bois. Le tout permet de creuser des trous dans le bois pour permettre à des parties spécifiques de s’y emboiter. Le trou en question ne sera pas fait n’importe comment, et au lieu de cela, il est possible de mettre des marquages sur le bois pour rendre possible au burin de bien faire son travail. Pour en tirer pleinement avantage, il est nécessaire d’utiliser un marteau. Aussi, il faut bien attention quand on manipule cet outil, car on peut aisément se faire mal par inadvertance.

Les équerres et mètres

Lorsqu’on se charge de fabriquer des parties de la menuiserie de votre maison, on doit faire différentes mesures, que ce soit en termes de distance ou d’angles. Pour cela, il est requis d’utiliser des équerres diverses, mais aussi des mètres rubans. Les équerres peuvent se présenter sous plusieurs formes, et vous devez simplement vous orienter vers les alternatives qui sont les plus convenables pour votre cas de figure.

Les perceuses-visseuse

Faire des éléments de menuiserie implique qu’on doive faire la mise en place de vis et écrous pour bien fixer le tout dans une position stable. Pour ce faire, on a besoin de percer dans le bois, mais aussi de visser les éléments une fois que l’ouverture requise est créée. Il est actuellement possible de trouver des modèles d’outils qui soient à la fois une perceuse et une visseuse. Le tout s’accompagne d’un ensemble de têtes qu’il faut utiliser selon le cas de figure, ainsi que la tâche qu’on souhaite accomplir.

Le rabot

Une fois que les différentes parties en bois de votre menuiserie sont prêtes, il est temps de faire des travaux de finition. Le rabot est un des outils qui peut vous permettre de faire cela efficacement. La tâche principale de celui-ci est de faire en sorte que la surface du bois soit aussi que possible. Cet outil peut cependant nécessiter une certaine maitrise, et vous pourriez préférer des alternatives comme le papier de verre si vous souhaitez faire les choses plus facilement.

Les portes en PVC pour une meilleure isolation thermique et acoustique

Il est très important de faire le bon choix d’une porte d’entrée. En effet, il s’agit d’une structure du bâtiment qui joue un rôle essentiel que ce soit au niveau de la sécurité, de l’isolation ou de l’esthétique. Une porte en PVC représente le meilleur choix puisqu’elle propose la meilleure performance thermique et acoustique.

L’importance de l’isolation dans une menuiserie extérieure

La porte d’entrée est parmi la catégorie des menuiseries extérieures. Il est donc indispensable qu’elle possède une bonne performance d’isolation thermique et phonique. Tout d’abord parce que plus la porte est isolante et moins elle laisse échapper de la chaleur. Moins de déperditions de chaleur signifient une économie d’énergie considérable. Outre le fait de réaliser des économies énergétiques, une porte bien isolée procure également aux habitants de la maison un confort thermique optimal. Autrement dit, quel que soit le temps qu’il fait à l’extérieur, la température intérieure de la maison reste stable. L’isolation acoustique quant à elle permet d’empêcher les bruits extérieurs de pénétrer dans la maison. Ce point ne doit pas être négligé surtout pour les constructions qui se trouvent dans une zone très fréquentée ou en bord de route. Enfin, une porte proposant une bonne isolation thermique et acoustique est éligible aux crédits d’impôt.

Les avantages proposés par une porte en PVC

Comparé au bois, à l’aluminium et à l’acier, le PVC est le matériau qui possède le coefficient de performance énergétique le plus élevé. En d’autres termes, la porte en polychlorure de vinyle reste la plus isolante de toutes. De plus, ce matériau est très bon marché puisqu’il reste le moins cher qu’on retrouve actuellement sur le marché des menuiseries. Il a également l’avantage d’être imputrescible et esthétique. Ce n’est pas tout, la menuiserie PVC n’a pas besoin de travaux d’entretien.

En revanche, ce matériau est aussi connu pour sa fragilité. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de choisir une porte en PVC haut de gamme et éviter impérativement les modèles d’entrée de gamme. En outre, il ne faut surtout pas oublier de penser à la qualité et au type du vitrage s’il s’agit d’une porte vitrée. Pour bénéficier d’une bonne isolation, il faut miser sur un double ou un triple vitrage en fonction du niveau d’isolation recherché.

Il existe d’autres possibilités

Juste après le PVC, le bois possède également une bonne performance d’isolation thermique et phonique. De plus, ce matériau se distingue par son esthétique qu’il hérite de la nature. La porte en bois possède également une grande robustesse lui donnant une bonne résistance aux chocs et aux effractions. Cependant, une essence de bois de qualité coûte relativement cher et la porte en bois nécessite des travaux d’entretien réguliers.

Le matériau le moins isolant reste l’aluminium, tout simplement parce qu’il s’agit d’un conducteur. Toutefois, une porte en aluminium dispose d’une esthétique incomparable. Son design épuré et moderne a séduit de nombreuses personnes. L’aluminium est également solide, durable et ne demande pas de travaux d’entretien particulier. En ce qui concerne sa performance d’isolation, elle est assurée par un rupteur de pont thermique. Quoi qu’il en soit, la porte en alu reste plus onéreuse qu’une menuiserie PVC.

Pourquoi miser sur une fenêtre alu ?

Les fenêtres en aluminium deviennent un choix de plus en plus populaire pour les bâtiments contemporains, tant du point de vue résidentiel que commercial.

Les fenêtres en aluminium, contrairement aux fenêtres en bois et en PVC, sont exceptionnellement solides et durables. Cela ne veut pas dire que les fenêtres en bois et en PVC ne sont pas durables, mais le rapport poids et résistance des fenêtres en aluminium leur permet d’avoir le plus grand choix de configurations de fenêtres. En fait, ils peuvent être jusqu’à trois fois plus solides que les fenêtres en PVC et plus de 50 fois plus solides que les fenêtres en bois, ce qui les rend parfaits pour les applications résidentielles et commerciales. Au cours des dernières années, certains acheteurs de fenêtres de remplacement ont abandonné les fenêtres en aluminium en raison de la perception qu’elles sont moins écoénergétiques que les autres types de fenêtres sur le marché – une préoccupation valable puisque l’aluminium conduit la chaleur et le froid très efficacement. Les fenêtres modernes en aluminium d’aujourd’hui intègrent des ruptures thermiques, des cadres isolés et de multiples panneaux de verre, qui ont considérablement amélioré leur efficacité énergétique. Contrairement aux fenêtres en PVC, les fenêtres en aluminium ne se déformeront jamais, ne pourriront jamais comme les fenêtres en bois et, en tant que métal non ferrique, ne rouilleront pas. De plus, les finitions anodisées ou cuites d’aujourd’hui ne se décoloreront pas ni ne se craquèleront comme la peinture du passé, ce qui signifie que vos fenêtres auront l’air neuves pendant des années avec un minimum d’entretien.

Cadres minces et verre maximal

En raison de la résistance de l’aluminium, moins de matériau est nécessaire dans le cadre pour maintenir le verre. En conséquence, des profils de cadre plus étroits sont possibles pour les conceptions qui ont des lignes plus fines et plus fines pour une esthétique globale plus rationalisée. Sa force permet également la création de fenêtres et de portes beaucoup plus grandes, ce qui maximise la surface vitrée pour ouvrir la meilleure vue extérieure possible, brouillant les lignes entre les espaces intérieurs et extérieurs. Ces conceptions élégantes offrent un cadre discret à la vue extérieure au-delà, garantissant que les vues jouent le rôle principal. Les propriétaires peuvent obtenir des fenêtres et des portes qui comprennent des fenêtres à ouverture par le haut, coulissantes horizontales et latérales, des portes coulissantes et pliantes et une gamme de lampes latérales complémentaires pour une polyvalence de conception optimale.

Robuste, durable et facile à entretenir

L’aluminium est bien connu pour ses propriétés robustes, en particulier lorsqu’il est exposé aux éléments. Il n’est pas affecté par les rayons UV, ne pourrit pas, ne rouille pas et ne se plie pas. De plus, il est pratiquement sans entretien, ne nécessitant qu’un nettoyage régulier pour le garder comme neuf. L’aluminium est un matériau particulièrement adapté au climat sud-africain car il gère exceptionnellement bien l’humidité, la pluie et les rayons du soleil. Il ne se déformera pas, ne se fissurera pas, ne se décolorera pas, ne pourrira pas et ne rouillera pas. L’aluminium est également ignifuge, offrant une sécurité accrue.

Efficacité énergétique

Parce que l’aluminium est léger, malléable et facile à travailler, ses portes et fenêtres peuvent offrir des niveaux élevés d’étanchéité au vent, à l’eau et à l’air pour une efficacité énergétique interne optimale, ce qui se traduit par des maisons plus chaudes et moins dessinées et des factures d’énergie plus faibles. L’aluminium est également recyclable, ce qui réduit considérablement l’empreinte carbone globale de toutes les fenêtres et portes en aluminium. En effet, le recyclage de l’aluminium ne nécessite que 5 % de l’énergie initiale consommée pour le créer. Enfin, les fenêtres en aluminium offrent une durabilité et une longévité considérables, ce qui réduit davantage leur empreinte carbone déjà faible.

Quels sont les outils de base d’un menuisier ?

Que vous soyez un amateur de menuiserie ou un apprenti spécialiste dans le domaine. Sachez que ce métier nécessite une bonne maitrise de toutes les méthodes. Ajouter à cela, vous devriez aussi avoir les outils de base avant de vous aventurer un quelconque travail. Pour vous faciliter les chose, nous avons ici les outils que vous devriez avoir pour commencer la menuiserie.

Les outils de traçage

Comme leur nom l’indique, les outils de traçage sont indispensables pour un menuisier vu qu’il ne peut pas faire son travail correctement sans cela. Ainsi, vous devriez vous procurer un mètre pliant. Pour cela, il n’y a rien de mieux que posséder un modèle capable de s’étirer sur une longue distance. Vient ensuite l’équerre qui peut s’avérer indispensable pour le traçage des angles. Cela est valable que ce soit pour les angles de 45° ou de 90°. Pour les angles de 30° ou 45° ainsi que 60°, il suffit est recommandé d’acheter une équerre double angle. Sinon, vous pourriez opter directement pour une fausse équerre qui vous servira à tracer tous les angles. Pour réaliser les cercles ainsi que les arcs, vous aurez besoin d’un compas fiable. Quant aux lignes parallèles, vous n’aurez qu’à vous servir d’un trusquin qui est d’une efficacité impressionnante. En outre, un pied à coulisse est plus avantageux pour mesurer le diamètre ainsi que l’épaisseur d’une pièce.

Les outils de sciage

Notez bien que différents types de scies ont été créer par les fabricants d’outils de menuiserie afin de vous faciliter les choses quand vous travaillerez. En premier lieu, il y a la scie égoïne qui est doté d’une lame assez large. Celle-ci est parfaitement capable de découper tous les épaisseurs d’objets. Toutefois, il est toujours bon de choisir la taille des dentures de votre scie en fonction de ce que vous devriez couper. Vient ensuite la scie à guichet qui vous garantira des découpes très précises grâce à sa lame très fine. Pendant les travaux, vous pourriez être amener à découper des baguettes. Pour cela, il n’y a rien de mieux que l’utilisation d’une scie à dos dont la lame peut se poser efficacement sur un support. Au cas où vous devez vous attaquer à une surface moins épaisse, le mieux est de vous procurer une scie sauteuse afin d’éviter les problèmes de pression sur l’objet à découper. Sinon, il ne faut pas oublier la scie circulaire qui peut toujours vous servir à trancher beaucoup de choses malgré l’apparition des autres types de scies.

Les outils de frappe

Au cas où vous ne le savez pas encore, les outils de frappe ne sont pas nombreux dans le domaine de la menuiserie. Ainsi, vous pourriez commencer par le marteau qui vous sera d’une grande importance pour enfoncer et pour retirer les clous. D’un autre côté, il y a la massette qui vous sera utile pour frapper mais aussi pour donner des coups sur les objets que vous monter. Le dernier outil de frappe est le maillet qui vous facilitera les choses quand vous devriez frapper sur les éléments à assembler ainsi que les ciseaux en mauvaise état. A noter qu’un maillet peut avoir une tête ronde ou carrée selon vos envies.

Vous savez désormais les outils de base que vous devriez avoir pour débuter en menuiserie. Toutefois, vous devriez aussi avoir les derniers éléments suivants pour pouvoir intervenir correctement : une râpe, une tenaille, un ciseau ainsi qu’un rabot et un niveau.